International

Trafic de bon voisinage

Les Nord-Coréens achètent et vendent des biens dans le nord-est de la Chine, malgré les sanctions internationales. Pékin ferme les yeux sur ce marché qui va des montres suisses aux crabes. Reportage.
Trafic de bon voisinage
Les crabes nord-coréens sont prisés des Chinois à Yanji, même s'ils sont interdits d'exportation comme les fruits de mer. JULIE ZAUGG
Chine

Le quartier de Xita est un morceau de Corée égaré au nord-est de la Chine. Situé au cœur de Shenyang, une métropole industrielle de 6,3 millions d’habitants au nord-est de la Chine, il abrite une importante communauté de Coréens qui ont émigré à la fin du XIXe siècle. Ils ont préservé leur culture et leur langue d’origine. Cette enclave héberge aussi de nombreux réfugiés nord-coréens, qui ont fui le régime

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion