Genève

Les bénéfices des SIG pour assainir les bâtiments

Les Verts proposent d'affecter une partie des bénéfices des Services industriels à des projets d'assainissement énergétique.
Genève est en retard dans son programme d’assainissement énergétique des bâtiments Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

Chaque année, les Services industriels genevois (SIG) engrangent des millions de francs de bénéfices. Une manne qui attire forcément les convoitises. Le canton et les communes, propriétaires de l’entreprise publique, lorgnent régulièrement sur ce pactole. La question occupe les députés depuis maintenant plus de trois ans. Les Verts ont eux aussi une proposition. Ils veulent contraindre les collectivités à utiliser cet argent pour des projets d’assainissement énergétique ou de production

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion