Religions

Cherche rabbin, désespérément

Pour les communautés juives vivant hors d’Israël, trouver un chef religieux n’est pas toujours simple. Les difficultés rencontrées par les traditionalistes de Lausanne et les libéraux de Genève le montrent.
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Communautés

Le 12 octobre, les juifs de Lausanne n’auront peut-être plus de rabbin. Lionel Elkaïm repart en effet vivre en Israël et il quittera ses fonctions au lendemain de la fête des Cabanes. Une commission de recherche composée de trois femmes et de trois hommes a été désignée pour lui trouver un remplaçant. Sa mission semble friser l’impossible: il s’agit de dénicher un rabbin dont le titre soit reconnu, d’obédience orthodoxe, ayant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion