Musique

Michel Perritaz, le Monsieur jazz du «Courrier», n’est plus

Passionné de jazz et d'opéra, Michel Perritaz, l'une des plus anciennes plumes de notre journal, est décédé à l'âge de 64 ans.
Michel Perritaz. DR
Hommage

C’est un coup de fil de sa famille qui nous a annoncé la triste nouvelle vendredi: Michel Perritaz n’est plus. Il est décédé, probablement dans la nuit de mardi à mercredi, paisiblement. Il venait de fêter son soixante-quatrième anniversaire. Avec Michel, c’est très certainement la plus ancienne plume – ou clavier – encore en activité au Courrier qui nous quitte. Nous sommes remontés dans les diverses strates géologiques du journal. Mais parmi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion