Solidarité

Le microcrédit nécessite une formation

Pour échapper au surendettement et valoriser leurs emprunts, les bénéficiaires du microcrédit ont besoin d’une «éducation au crédit». C’est ce qu’offre la fondation Rafad.
Fixer un objectif précis Rafad
Coopération 

Présenté au début des années 2000 comme une solution miracle à la pauvreté dans les pays du Sud, le microcrédit a ensuite connu tant de déboires et d’abus qu’il s’est partiellement discrédité selon certaines voix critiques1. Prêter de l’argent à des populations aux revenus modestes qui n’ont généralement pas accès au crédit bancaire pour qu’elles montent leur propre entreprise est certes une idée intéressante, mais elle s’est souvent heurtée à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion