Suisse

La rente sera privilégiée au capital

Les sénateurs combattent la hausse des prestations complémentaires en limitant le retrait du 2e pilier.
De jeunes artisans risquent de ne plus pouvoir retirer leur 2ème pilier pour se mettre à leur compte. PIXABAY
Prévoyance

«Le taux de conversion des avoirs du 2e pilier ne cesse de baisser et le montant de ma future rente est en chute libre», tempête plus d’un assuré à l’approche de l’âge de la retraite. «Je ferais mieux de toucher mon avoir sous forme de capital et de le gérer moi-même.» L’exercice est risqué. Il l’est même tellement que le Conseil des Etats a décidé hier de mettre le holà.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion