Suisse

La gauche mise sur le premier pilier

Elus roses-verts et syndicats donnent le coup d’envoi de la campagne pour l’initiative «AVSplus».
Pour les initiants PIXABAY
Prévoyance

«Il faut renforcer un système qui a fait ses preuves», affirme le vice-président du syndicat Unia, Aldo Ferrari. Le ton est donné. D’ici à la votation populaire du 25 septembre, les partisans de l’initiative «AVSplus» vont tenter de démontrer qu’il est plus rentable de développer le premier pilier, à savoir l’AVS, que de renflouer à tout prix un deuxième pilier dont les rentes ne cessent de diminuer. L’Alliance pour une AVS

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion