Cinéma

Faux-semblants façon Ozon

Le cinéaste français se prend pour David Cronenberg avec «L’Amant double», un thriller psycho-sexuel alambiqué qui frise le ridicule.
Faux-semblants façon Ozon
La mise en scène accumule les figures de style convenues: effets de miroirs FILMCOOPI
Cinéma

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion