Actualité

L’armée philippine bombarde des islamistes proches de l’EI

L'armée philippine a bombardé depuis les airs jeudi une ville du sud de l'archipel. Des islamistes inspirés par l'organisation Etat islamique y ont tué au moins 11 civils, selon les médias, justifiant l'instauration de la loi martiale par le président Rodrigo Duterte.
Philippines

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion