Actualité

A Manchester, la jeunesse visée

L'attentat-suicide revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique a fait au moins 22 morts lundi soir, dont des enfants. Entre émotion et colère, reportage.
Royaume-Uni

La poussière retombe. A Manchester, le quotidien suit son cours, sous le ciel radieux, le choc est à peine palpable. A l’heure de la sortie des bureaux, les rues sont calmes. Seul signe inhabituel, les magasins ont fermé un peu plus tôt que d’habitude. «Il semble que tout le monde se soit rassemblé ici», répond un agent de la police montée en montrant Albert Square au centre-ville. Les habitants affluent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion