Cinéma

Une Allemande bien tranquille

Dans A German Life, la secrétaire de Goebbels, Brunhilde Pomels, témoigne à 105 ans. L'ambition des réalisateurs: comprendre comment s’impose insidieusement le fascisme.
Brunhilde Pomsel Agorafilms
Documentaire

En 2002, le documentaire Dans l’angle mort donnait la parole à la secrétaire d’Hitler – devenue peu après le personnage-clé de La Chute, fiction sur les derniers jours du Führer incarné par Bruno Ganz. C’est la secrétaire de Goebbels qu’interrogent aujourd’hui les quatre réalisateurs de A German Life. Son témoignage pose une fois encore la question de la culpabilité du peuple allemand et de la responsabilité morale individuelle. Avec l’ambition de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion