Actualité

Trump défend son droit de partager des informations avec Moscou

Selon le «Washington Post», Donald Trump a partagé avec Sergueï Lavrov des informations ultra sensibles concernant une opération du groupe Etat islamique.
États-Unis

Accusé d’avoir été trop bavard avec le chef de la diplomatie russe, Donald Trump a revendiqué mardi le droit de partager des renseignements. Il a affirmé l’avoir fait pour que Moscou s’implique avec plus de détermination dans la lutte contre le groupe Etat islamique. «En tant que président, je voulais partager avec la Russie, comme j’en ai absolument le droit, des faits concernant (…) le terrorisme et la sécurité aérienne»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion