Vaud

Verte sociale contre verte libérale

Béatrice Métraux et Isabelle Chevalley expliquent chacune leur combat pour le gouvernement.
Isabelle Chevalley MTI
Elections cantonales vaudoises

L’alliance PS-Verts s’alarme de déséquilibres et de blocages, si la droite parvient à placer cinq ministres. Et si elle parvient à n’en placer que quatre? Béatrice Métraux: Pour défendre de grands projets on a besoin d’une position commune. S’il s’agit de quatre à droite et trois à gauche, comme avant 2012, le futur gouvernement aura moins de force de proposition, ne se préoccupera pas de la population comme je l’ai

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion