Actualité

Dézingage surprise du patron du FBI

Tempête politique à Washington après la révocation de James Comey par Donald Trump. L’analyse de l’historien Vincent Michelot.
Le patron du FBI James Comey FLICKR/CC/RICH GIRARD
États-Unis

Le limogeage du directeur du FBI (service fédéral de police et de renseignement), annoncé mardi soir par la Maison-Blanche, a fait l’effet d’une bombe. Selon Donald Trump, James Comey paie sa mauvaise gestion de l’affaire des e-mails d’Hillary Clinton. Très critiques, les démocrates et les médias américains y voient, eux, une volonté d’étouffer l’enquête du FBI sur une possible collusion entre la Russie et l’entourage de Trump durant la campagne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion