Vaud

Douze chefs d’entreprise fraudent au chômage

Suite à des détournements estimés à trois millions de francs, douze chefs d’entreprises et deux collaborateurs d’Unia ont été placés en détention provisoire.
Vaud

Douze chefs d’entreprise et deux collaborateurs d’Unia, licenciés avec effet immédiat, ont été placés en détention provisoire, après une fraude à la Caisse cantonale de chômage du canton de Vaud (CCC). Les détournements sont estimés à trois millions de francs. Lire notre article: Millions piqués à la caisse de chômage Unia a lancé une procédure de licenciement avec effet immédiat. Elle vise deux de ses collaborateurs incriminés. L’une travaillait dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion