Genève

L’achat d’épées d’apparat passe mal

Chaque épée coûte 700 francs. POLICE CANTONALE
Police

La police s’apprête à acquérir une vingtaine d’épées d’apparat afin de renouveler son stock. Elles seront distribuées au gré des nominations des officiers supérieurs à qui elles sont destinées et gravées à leurs initiales. Ces épées complètent la «grande tenue», historique, qui comprend notamment un bicorne et que les officiers revêtent lors de cérémonies comme l’assermentation d’agents ou à l’Escalade. Achetées par lot, elles coûtent 700 francs pièce. Dans un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion