Vaud

Sept outsiders prêts à en découdre

Hors des grandes alliances, les «petits candidats» au Conseil d’Etat tentent de faire entendre leur voix.
Parmi les 15 candidats qui espèrent se voir ouvrir les portes du Château cantonal WIKIMEDIA COMMONS/CHRISTOPHE DELAERE
Elections cantonales vaudoises

L’élection du Conseil d’Etat vaudois, les 30 avril et 21 mai prochains, serait donc jouée d’avance. Avec pour seul résidu de suspense, la bataille entre les deux conseillers nationaux Cesla Amarelle (ps) et Jacques Nicolet (udc), qui briguent le siège laissé vacant par la socialiste Anne-Catherine Lyon. Et si les outsiders venaient brouiller les cartes? Ils sont sept candidats hors des grandes alliances électorales de gauche et de droite à donner

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion