Actualité

Les patrons de Bombardier larguent leur bonus

La multinationale, qui vient de recevoir des subventions, a dû renoncer temporairement à ses cadeaux.
Le siège de la multinationale à Berlin. WIKIPEDIA/SKATZ-NELSTAR
Québec

Explosée au décollage, la hausse salariale des patrons de Bombardier. Après avoir déclenché une polémique à travers le Canada, la multinationale québécoise a annoncé dimanche soir reporter l’augmentation de ses cadres dirigeants. Cause du scandale: le fabricant de trains et d’avions s’était récemment vu accorder de vastes subsides par les pouvoirs publics pour se sortir d’une «mauvaise passe». La hausse, révélée jeudi dernier, prévoyait une augmentation globale de 32,6 millions de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion