Suisse

Deuxième tour à suspense en Valais

Sept candidats convoitent les cinq sièges du gouvernement valaisan. Les trois PDC ont de grandes chances de l’emporter. Le sort d’Oskar Freysinger focalise l’attention.
La grande surprise du premier tour a été la sanction contre le sortant UDC JPDS
Conseil d’Etat

Le Valais a rarement vécu une élection au Conseil d’Etat aussi ouverte et incertaine que cette année. Le deuxième tour qui se joue dimanche voit s’affronter sept candidats pour cinq fauteuils gouvernementaux. Les PDC Christophe Darbellay, Jacques Melly, conseiller d’Etat sortant, et Roberto Schmidt, conseiller national, font figure de grands favoris après avoir fini en tête du premier tour. Le Parti socialiste leur oppose Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d’Etat sortante, et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion