Lecteurs

Délit de désinformation

France

Xavier Gegout regrette le silence des médias sur le candidat aux élections françaises François Asselineau de l’UPR. Les grands médias français occultent actuellement la réalité d’une option politique originale. Il existe un parti, l’Union populaire républicaine (UPR), parfois arbitrairement taxé de conspirationnisme, d’extrémisme, de souverainisme. Mais l’arme la plus employée contre lui, c’est le silence. Pourquoi? François Asselineau, président fondateur de l’UPR et candidat à l’élection présidentielle, dérange-t-il au point

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion