Actualité

Habiter loin d’une gare peut inciter à voter FN

Dans les communes françaises situées à plus de 10 km d’une gare, le Front national totalise 35,1% des votes, contre 14% à Paris intra-muros.
France

En France, plus les électeurs vivent loin d’une gare ou du centre d’une grande ville, plus ils ont tendance à voter Front national. Ce phénomène est également observé aux Etats-Unis chez les électeurs de Donald Trump. C’est une des conclusions d’une étude publiée mardi par l’Institut français d’opinion publique (Ifop) sur les ressorts de la vague «nationale-populiste» observée des Etats-Unis à l’Autriche en passant par le Royaume-Uni et la France.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion