Société

«L’injure est une épée de Damoclès»

Chercheuse et formatrice, Caroline Dayer explore dans un nouvel ouvrage le «pouvoir de l’injure», avec un focus sur celles à caractère genré.
«L’injure charrie des stigmates et grave les mémoires» JPDS
Genre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion