Neuchâtel

A Neuchâtel, les socialistes attaqués sur leur gauche

Le député vert Fabien Fivaz vise un siège au Conseil d’Etat et attaque frontalement le bilan de l’exécutif neuchâtelois, dont celui des ministres socialistes.
La course au Château est lancée et promet d’être mouvementée. LDD
Conseil d’Etat

Les Verts ont faim. Forts de leur succès aux dernières communales neuchâteloises où le parti a progressé de onze élus, les écologistes présentent le chiffre record de 113 candidats au Grand Conseil et lorgnent également sur le Conseil d’Etat où ils espèrent placer leur candidat, Fabien Fivaz. Président de la commission des finances, le député s’est fait remarquer pour son combat contre les coupes budgétaires touchant le social et la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion