Édito

Contre l’escalade autoritaire

Turquie

Le malaise face à l’escalade ultra-autoritaire du gouvernement du président turc, Recep Tayyip Erdogan, commence à être patent en Europe. A la suite du désaccord manifesté par les autorités zurichoises, le meeting du ministre turc des Affaires étrangères prévu dimanche a été annulé par l’hôtel où il devait se tenir, bien qu’il a finalement été autorisé par Berne. Une fronde similaire de municipalités allemandes avait déjà provoqué une crise diplomatique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion