Suisse

Aucune raison d’interdire le «fracking», selon le Conseil fédéral

Il n'y a aucune raison d'interdire la fracturation hydraulique («fracking») en Suisse. La législation est suffisante, estime le Conseil fédéral dans un rapport publié vendredi.
Energie

Le fracking doit pouvoir être utilisé sous certaines conditions, notamment pour exploiter la géothermie profonde, mais pas pour mettre en valeur des gisements de gaz. Le Conseil fédéral est contre un moratoire. Il se dit néanmoins favorable à une harmonisation de la pratique, les cantons appliquant aujourd'hui des procédures différentes. Le rapport “Fracturation hydraulique en Suisse” présente les conséquences possibles de cette technique sur l'environnement et la santé. Parmi les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion