Genève

L’Etat veut réquisitionner les biens communaux

Le Conseil d’Etat présente un projet de loi pour passer outre le consentement des communes en cas d’arrivée importante de réfugiés.
Le conseiller d’Etat Mauro Poggia a relevé «l’enthousiasme très limité de la plupart des communes» au moment de céder un abri PC ou un terrain. JPDS
Asile à Genève

Des bâtiments et des terrains appartenant à des communes ou à des institutions en mains publiques pourraient être réquisitionnés par l’Etat, afin d’y loger des réfugiés. Le Grand Conseil se penchera en fin de semaine sur un projet de loi qui va dans ce sens. Cette contrainte temporaire serait appliquée uniquement en «situation d’urgence», soit lors d’une arrivée importante de réfugiés, à l’image de ces deux dernières années. La mesure,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion