Actualité

Le «hacking» comme état d’esprit

Le livre Hacker Citizen invite les citoyens à se réapproprier la ville par la bidouille.
Le livre Hacker Citizen recense cinquante idées à réaliser soi-même pour «hacker» sa ville. GEOFFREY DORNE
Tendance

Uniformisation de l’espace urbain, surveillance généralisée, dispositifs de reconnaissance faciale omniprésents: la ville du XXIe siècle ressemble à un étouffoir où demeurent de moins en moins d’espaces de liberté pour ses habitants. Un constat qui pousse de nombreux activistes à se réapproprier les cités. Les flashmobs, ces mobilisations éclair organisées sur internet et se déroulant dans des lieux publics, en constituent un exemple parmi d’autres. «Il y a encore une certaine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion