Cinéma

Berlin en résistance

Le plus sérieux des festivals se veut miroir du monde. L’affiche de sa 67e édition en témoigne, avec moins de glamour et davantage de documentaires.
Dans Ghost Hunting LES FILMS DE ZAYNA/AKKA FILMS/DAR FILMS
Festival

Si elle déroule aussi son tapis rouge, la Berlinale a toujours été très politique. Créé après-guerre par l’Office du gouvernement militaire des Etats-Unis pour l’Allemagne (OMGUS), le festival a évolué avec la conscience de faire autant partie du monde en marche que de celui des stars du ciel cinématographique. La cuvée 2017 ne fait pas exception, si l’on en croit son directeur Dieter Kosslick. Très remonté contre le «président dont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion