Scène

Danser la contestation

A Genève, les quatre Journées de danse contemporaine suisse ont révélé un art florissant, parfois inspiré par les mouvements contestataires du monde entier.
Le duo Beatrice Fleischlin et Anja Meser explore la gestuelle des résistances pacifistes. ROBERTO CONCIATORI
Danse

La danse contemporaine n’a toujours pas son Pavillon à Genève (le crédit de construction devrait être voté cette année), mais elle n’en continue pas moins de dévoiler sa vision du monde dans les petites salles de théâtre qui lui ouvrent leurs portes. Si l’abstraction est souvent au rendez-vous, des pièces creusent parfois un sillon politique et concret, invitant à revoir nos idéaux et engagements citoyens. Aussi, une forme de «danse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion