Neuchâtel

Soutien aux luttes féministes russes

Jorge Lemos
Manifestation

Lors de piquets de protestation vendredi à Lausanne et Genève, quelques dizaines de militants conviés par Solidarités ont affiché leur soutien à des féministes russes, en lutte contre une dépénalisation de la violence domestique. Une amende au lieu de la prison La modification de la loi décriée fait passer les violences qui ne portent pas atteinte à la santé physique dans le registre des délits et non plus des crimes.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion