Égalité

Les femmes, coupables par nature

Un livre s’intéresse à l’histoire judiciaire des femmes, décryptant six cents ans d’archives.
Germaine Berton DR
Histoire

Qu’ont en commun Jeanne d’Arc (XVe), Claudette, veuve de Mathieu La Grigue (XVIe), Catherine Thomas (XVIIe), la marquise de la Brinvilliers (XVIe), Violette Nozière (XXe), Anne Grumeau (XVIIe), Magdelaine Potier (XVIIIe), Louise Michel (XIXe), Germaine Berton (XXe) et Arletty (XXe)? Elles ont toutes été soumises à des interrogatoires de justice. Les trois premières pour sorcellerie, la suivante pour empoisonnement. Grumeau et Potier pour infanticide, Michel et Berton pour violence politique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion