Actualité

Les oléoducs de la discorde

Donald Trump a relancé deux projets d’oléoducs et avec eux la contestation qu’ils soulèvent.
Démonstration pacifique des tribus amérindiennes contre le Dakota Access Pipeline en septembre 2016 à Seattle. FLICKR/CC/JOHN DUFFY
États-Unis

A Washington, les jours se suivent et avec eux, leur lot de controverses. Après avoir annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord de libre-échange transpacifique (TPP), Donald Trump a relancé deux projets d’oléoducs très contestés censés, selon le nouveau président, dynamiser l’économie américaine. La construction avait été arrêtée sous Barack Obama, mais son successeur, tout juste intronisé, a signé mardi une série de décrets ouvrant la voie à une concrétisation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion