Actualité

L’Europe du Sud vulnérable au réchauffement

Les canicules, inondations ou tempêtes pourraient se multiplier ces prochaines années, selon l’Agence européenne pour l’environnement.
Climat

L’Europe du Sud et du Sud-Est risque de devenir «un point névralgique» du réchauffement climatique. Il pourrait s’y traduire par des phénomènes extrêmes tels que canicules, inondations, sécheresses et tempêtes, estime l’Agence européenne pour l’environnement (AEE). Les températures mondiales ont enregistré en 2016 un record pour la troisième année consécutive, a rapporté la semaine passée l’Organisation météorologique mondiale (OMM), signalant des vagues de chaleur sans précédent en Inde et une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion