Genève

La droite transforme l’allocation de rentrée en bons

Photo prétexte Jean-Patrick Di Silvestro
Ville de Genève

La magistrate Esther Alder et toute la gauche ont en vain demandé à la majorité (PDC-PLR-UDC-MCG) de retirer son projet «stigmatisant», consistant à verser les allocations de rentrée scolaire en bons utilisables uniquement dans les commerces de la Ville de Genève (lire notre article). A défaut, la majorité était invitée à étudier la faisabilité de cette «usine à gaz» en commission. Rien n’y a fait. Mardi soir, la majorité a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion