Égalité

Marine Le Pen, la stratégie androgyne

Depuis plus de 40 ans, des femmes cherchent à percer le plafond de verre de la présidence française.
Antoine Bayet / Wikimedia Commons
Elections françaises

En mai, pour la seconde fois après Ségolène Royal en 2007, une femme, Marine Le Pen, pourrait se retrouver au second tour de l’élection présidentielle française. Le facteur «femme» se retournera-t-il alors contre elle, comme ce fut le cas pour Hillary Clinton face à Donald Trump? Ou au contraire sa condition de femme jouera-t-elle en sa faveur? Auteure de plusieurs ouvrages sur les femmes en politique1Marlène Coulomb-Gully, “Présidente: le grand défi”,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion