Livres

Les épiphanies de Patrice Mugny

Le Radioliteractif à vif!

«Le poète est triste ce soir.» Un je poétique oscille entre une solitude parfois subie, souvent choisie – par «inadaptation sociale»? Rejet de la «rapacité des riches» ou de la «bêtise des gens intelligents»? Pourtant ce je se montre terriblement incarné dans notre contemporanéité, dans l’absorption de ces moments simples du quotidien, comme le soulignait le poète Philippe Jacottet, ces épiphanies qui lui font «serrer le galet de la vie»…

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion