Suisse

L’amiante continue à polariser

L'ancien conseiller fédéral Moritz Leuenberger évite de relayer les critiques à l’égard du fonds d’indemnisation.
Le modèle d’indemnisation retenu ne prévoit de dédommagement que pour les malades atteints de mésothéliome. WIKIMEDIA COMMONS/GYROSTAT
Réparation

Les victimes de l’amiante tiennent leur fonds d’indemnisation, moins de deux ans après le lancement de la table ronde. L’instigateur de cette instance, le ministre de la Santé Alain Berset, et son président, l’ancien conseiller fédéral Moritz Leuenberger, ont présenté hier le compromis trouvé entre, notamment, les représentants des malades, des entreprises et des assureurs. Tout est bien qui finit bien? Pas si simple. Ce que Moritz Leuenberger n’a pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion