Actualité

La guerre de l’eau

L'eau en bouteille fait partie des produits phares de Nestlé. Or sa production est régulièrement dénoncée pour ses effets environnementaux et sociaux délétères.
Selon les chiffres de son rapport d’activités 2015 FLICKR/CC/STEVEN DEPOLO
Privatisation

«Les ONG ont un avis extrême et souhaitent que l’accès à l’eau soit nationalisé, c’est-à-dire que tout humain puisse avoir accès à l’eau. L’autre vision, c’est que l’eau doit être considérée comme une denrée. Et toute denrée alimentaire doit avoir une valeur, un coût.» Peter Brabeck-Letmathe, président du Conseil d’administration de Nestlé, dans le documentaire We feed the world, 2005. Parler d’or bleu pour l’eau n’est pas usurpé. Surtout lorsque

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion