Suisse

Un corset aux salaires des dirigeants

Le Conseil fédéral a décidé mercredi de limiter les revenus des patrons des sociétés anonymes proches de la Confédération.
Service public

Conseil fédéral, parlement et cantons l’ont répété à l’envi avant la votation sur l’initiative «Pro service public»: limiter les rémunérations des dirigeants de La Poste, des CFF ou de Ruag minerait la compétitivité de ces entreprises. Leur capacité à recruter les meilleurs, donc à se développer efficacement, s’en retrouverait entravée. Malgré tout, le Conseil fédéral a consenti mercredi à poser un corset aux revenus des patrons des sociétés anonymes proches

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion