Scène

Beyrouth fait sa scène

Sans politique culturelle, le théâtre contemporain libanais construit seul sa scène. Zoukak Sidewalks, festival d’arts scéniques, a créé une plateforme aussi fragile que plurielle et subversive.
Représentation de Land without words EMMANUEL HADDAD
Théâtre contemporain

Tout commence par le deuil. Des amis morts du sida, de la fuite en avant vers la drogue. Mark Mitchell, costumier de théâtre américain, rescapé de l’hécatombe qui emporta ses amis séropositifs dans les années 1990 à Seattle, raconte son deuil avec l’exposition «Burial», en ouverture du festival Zoukak Sidewalks, dans le café littéraire beyrouthin Dawawine. Du 8 au 15 novembre, tous les lieux culturels alternatifs et indépendants de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion