Suisse

Une réforme sans contrepartie

En Suisse, les propriétaires de logement se mobilisent pour supprimer la valeur locative.
Depuis une vingtaine d’années FLICKR/CLAUDE MERY
Fiscalité

C’est un motif constant d’irritation pour les propriétaires d’une maison ou d’un appartement. Toutes les tentatives de réforme ayant échoué, leur logement reste doté d’une valeur locative fictive qui est ajoutée au revenu imposable. Suivant la valeur de l’objet et l’endroit où il se situe, cela fait vite plusieurs dizaines de milliers de francs supplémentaires sur la feuille d’impôt. «C’est injuste», estime le conseiller national Hans Egloff (UDC/ZH), président de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion