Actualité

Du Bataclan à la mort d’Adama Traoré

Vigile le soir de l’attentat contre la salle de spectacle parisienne il y a un an, Noumouké Sidibé défilait samedi pour dénoncer «une bavure» des forces de l’ordre.
Noumouke Sidibé AMR
France

Solide et placide, un air de Forest Whitaker, l’acteur américain, même regard vague et mélancolique. Noumouké Sidibé, 39 ans, participait, samedi 5 novembre à Paris, à une marche de soutien à la famille d’Adama Traoré, un jeune homme de 24 ans mort le 19 juillet dernier à Beaumont-sur-Oise lors de son arrestation par des gendarmes. Les proches du défunt, se fondant sur des éléments du dossier d’enquête, accusent les forces de l’ordre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion