Genève

Luc Barthassat propose la circulation alternée sur base volontaire

Pour lutter contre les pics de pollution aux particules fines, le conseiller d’Etat chargé des Transports mise sur la responsabilisation des automobilistes.
Pour Luc Barthassat JPDS
Genève

Genève pourra compter dès cet automne sur un nouveau moyen pour lutter contre les pics de pollution aux particules fines: la circulation alternée sur base volontaire. Le conseiller d’Etat chargé des Transports, Luc Barthassat, a présenté les principes de cette mesure inédite, mardi devant la presse. Selon lui, il convient aujourd’hui de miser sur la «responsabilisation» et la «prise de conscience» des automobilistes, plutôt que sur des sanctions, lorsque l’air

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion