Suisse

L’auto pour payer moins

La hausse des tarifs des transports publics accroît le risque d’un transfert vers la mobilité individuelle.
La Surveillance des prix a constaté pour les CFF une augmentation générale de plus de 50% depuis 1990 JPDS
Mobilité

La hausse constante des tarifs des transports publics pousserait-elle les gens à privilégier la voiture? L’Association transports et environnement (ATE) en a la conviction depuis longtemps. Il y a peu, l’association mettait encore en garde: «Il faut à présent arrêter la spirale ascendante des prix: le transfert de la route au rail risque de s’inverser!» Un cri dans le désert? Pas vraiment: il y a une dizaine de jours, Stefan

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion