Genève

Versoix remercie son chargé de com’

L’exécutif a licencié un employé pour dysfonctionnements professionnels et parce que son activité annexe prête à confusion. Il est directeur de TéléVersoix, dont la subvention est incertaine.
Lors du débat électoral de 2015 sur TéléVersoix DR
Conflit

Le Conseil administratif de Versoix, unanime, a procédé à un nouveau licenciement, contesté lundi en justice. Au nom de l’exécutif, la maire socialiste, Ornella Enhas, a informé dans un mail au personnel de la fin des rapports de service avec le chargé de communication de la commune. Outre de «graves dysfonctionnements opérationnels», l’exécutif relève que «ses activités accessoires entrent en contradiction avec ses devoirs professionnels». Et pour cause: l’employé, remercié

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion