Actualité

Les victimes de Monsanto à la barre

Durant deux jours, des victimes de Monsanto se sont succédées à la barre d’un Tribunal citoyen à La Haye. Des récits terrifiants, qui incarnent l’impunité dont bénéficie la firme.
Des juristes de renommée internationale ont joué le rôle des juges. Patrick Piro
Tribunal citoyen

Des paysans, des chercheurs, des avocats, venus du Bangladesh, d’Inde, des Etats-Unis, du Canada, de France, du Mexique. Les récits sont précis, documentés: ceux de destins d’hommes et de femmes, sous toutes les latitudes, qui ont basculé, après avoir croisé la route de Monsanto, du glyphosate, de ses semences transgéniques; après avoir été empoisonnés, ruinés, ou avoir contracté un cancer. Un jeune avocat américain, Timothy Litzenburg, a expliqué devant le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion