Scène

L’hermaphrodisme, ou le lieu de l’étrange

Martine Corbat est en tournée avec une création théâtrale sur l’ambivalence du genre.
King Kong Girl fait écho au manifeste King Kong Théorie de Virginie Despentes. DOROTHEE THEBERT
Théâtre

KKG King Kong Girl quitte le théâtre de La Traverse, à Genève, où il vient d’être créé, pour Yverdon, la Chaux-de-Fonds et Delémont. Une remontée aux origines, dirait-on, pour ce projet de recherche théâtrale initié par la comédienne Martine Corbat, primé il y a quatre ans de la «Bourse hors-scène» des cantons de Berne et du Jura. Le sujet? L’hermaphrodisme. Un mot qui vient de loin et qui, dans son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion