Cinéma

Libre et rebelle

Une rétrospective à la Cinémathèque et un coffret DVD de films restaurés font revivre le mythique Groupe 5, qui réunissait les réalisateurs romands du Nouveau cinéma suisse.
Libre et rebelle 1
«L’Inconnu de Shandigor» de Jean-Louis Roy (1965) CINEMATHEQUE SUISSE
Cinéma suisse

La rétrospective Groupe 5, jusqu’à fin octobre à la Cinémathèque suisse à Lausanne, est accompagnée par un coffret DVD, conjointement édité par la Radio Télévision Suisse (RTS): deux événements qui nous permettent de redécouvrir l’œuvre d’Alain Tanner, Claude Goretta, Michel Soutter, Jean-Louis Roy et Jean-Jacques Lagrange. Réunis sous le label Groupe 5 à la faveur d’un accord passé avec la Télévision suisse romande en 1967, ces cinéastes font figure de pionniers. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion