Genève

Une revue 2016 pas très méchante

Le spectacle satirique convoque entre autres Olivier Jornot, Éric Stauffer, Sami Kanaan et Frankenstein. De très bons moments, mais peu d’acidité.
La créature de Frankenstein (au centre) Pascal Bernheim
Genève

Le spectacle s’ouvre dans le noir. Les différents membres de la créature de Frankenstein apparaissent dispersés et fluorescents, avant de former un corps. Et d’exploser. Les auteurs Antony Mettler, Pierre Naftule et Laurent Nicolet ont choisi le bicentenaire de l’écriture de ce roman, à Cologny par Mary Shelley, pour ouvrir cette revue 2016. Derrière ce monstre recomposé se cache en fait le président de la Confédération, Johan Schneider-Ammann, qui répète

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion