Actualité

Violences et pillages en marge des manifestations

Entre 17 à 50 personnes, selon les sources, ont été victimes de violences avant un rassemblement des opposants au président Joseph Kabila.
RDC

Au moins 17 personnes sont mortes dans des violences lundi à Kinshasa avant une manifestation d’opposition. Le bilan est «provisoire», selon le ministre de l’intérieur congolais, Evariste Boshab. L’opposition parle elle de 50 morts au moins. Du côté des civils, 14 personnes ont été tuées parmi «les pillards», alors que du côté des autorités, trois policiers ont perdu la vie, dont un «brûlé vif», selon les propos que M. Boshab

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion